Des médecins dans la ligne de mire des gangs

440

Le mythe de l’opulence des médecins est considéré comme la cause de l’offensive des gangs contre les Medecins .
Au cours des dernières semaines des spécialistes ont levé le voile sur la situation financière réelle des médecins haïtiens.


Plusieurs dizaines de médecins ont été enlevés au cours des derniers mois.
Parmi eux le docteur Exalus Jeanty, directeur de communication du Ministère de la santé. S’il a recouvré sa liberté hier d’autres telle docteure Geneviève n’ont pas eu cette chance.
Sa famille est sans nouvelle d’elle depuis plusieurs semaines. Elle a servi la population pendant plus de 30 ans et continuait à prodiguer des soins à des enfants vulnérables.


Les médecins jouissant d’une grande renommée ne disposent pas forcément d’une grande richesse, explique le docteur Ardouin de l’Association Médicale haitienne (AMH). Les médecins ont des dettes énormes certains d’entre eux lavent eux même leurs voitures puisque les frais sont maintenant de 500 gourdes confie le spécialiste.


Au cours des derniers mois de nombreux Medecins ont fui vers le Canada notamment. Les statistiques ne sont pas disponibles mais des milliers de médecins ont passé leur test et ont intégré les systèmes sanitaires de plusieurs pays.


Il faut une amélioration des conditions de vie de la majorité de la population, font remarquer des médecins préoccupés par l’offensive des gangs contre eux.
Déjà confrontés à des conditions de travail difficile, les médecins doivent vivre avec le stress de l’insécurité permanente.

LLM / radio Métropole Haït

Publicité