Obsèques de l’étudiant Eric Pierre sur fond de réclamation de justice

259

La communauté universitaire rend un dernier hommage , ce mardi 21 janvier 2003 , à l’étudiant en médecine ,Eric Pierre , assassiné par balle à Port-au-Prince , le 7 janvier dernier . A l’occasion de ses funérailles , plusieurs étudiants ont réclamé l’arrestation du dirigeant d’Organisations Populaires (OP) , René Civil , dont la voiture portant l’immatriculation « officiel » , a été remarquée non loin des lieux du crime à la rue Monseigneur Guilloux . M. Civil proclame son innoncence et estime qu’il s’agit de manoeuvres visant à « nuire à sa carrière politique ». Une veillée a été organisée à la Faculté de Médecine , le lundi 20 janvier , au cours de laquelle les étudiants ont réclamé justice pour la victime qui sera mise en terre aux Gonaïves , sa ville natale , dans l’après-midi de mardi . L’Union Nationale des Normaliens Haitiens (UNNOH) appelle la communauté scolaire et universitaire à participer aux funérailles de l’étudiant Eric Pierre . L’UNNOH souhaite aussi que les étudiants et professeurs prennent part aux funérailles des trois (3) frères de Waney (Carrefour) prévues pour le mercredi 22 janvier . L’UNNOH demande du même coup à l’appareil judiciaire de mettre l’action publique en mouvement contre les présumés auteurs de ces assassinats . Le parti Konvansyon Inite Demokratik (KID) condamne une nouvelle fois l’assassinat de l’étudiant en Médecine . Ce parti dirigé par Evans Paul demande à tous les haitiens de manifester leur solidarité en maintenant la mobilisation en vue de l’établissement d’une société de justice et de sécurité afin d’empêcher que des ressources valables comme Eric Pierre ne connaissent le même sort . Le KID salue la mémoire de l’étudiant et appelle les populations de Port-au-Prince et des Gonaïves à lui rendre un dernier hommage . Le même appel a été lancé par le Mouvement Chrétien pour le Renouveau d’Haiti (MOCHRENA) et le collège Manassé basés dans la Cité de l’Indépendance .

Publicité