Pari gagné pour Papjazz

149

Pari risqué mais pari gagné pour la fondation Haiti Jazz qui a réussi un véritable tour de force pour cette 17 ème édition. Papjazz aura été un formidable succès pour cette édition 2024.
Tout (à l’exception de centre culturel caraïbe) s’est joué à Pétion ville.  Les fans de jazz sont venus de partout pour participer à cette fête culturelle qui a également servi de thérapie.  Une jeune dame dans le public confie qu’on oublie tout pendant les prestations et ce n’est qu’après on commence à s’inquiéter sur la manière de rentrer chez soi.
Certains admettent que la musique pourrait ne pas être prioritaire cependant pour le moment elle est indispensable pour renforcer la résilience de la population.
La crise sécuritaire n’a pas dissuadé les fans et les artistes de garantir la réussir de cette fête.  Et pourtant les organisateurs ont dû faire montre de détermination pour concrétiser le projet dans un contexte de forte détérioration de la sécurité publique.
Mme Milena Sandlers Widmaier révèle que trois sponsors avaient décliné l’invitation.  Plus d’une dizaine d’artistes avaient également renoncé à se jeter à l’eau. 
Des artistes étrangers et haïtiens de la diaspora avaient une fois de plus offert de brillantes prestations. Ce oasis de paix et de bien être,  les fans en redemandent. Pour nombre d’entre eux il faudrait, en dépit de la crise sécuritaire, des festivités culturelles récurrentes dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité