Pas d’opération armée en vue pour Martissant

711

Le ministre de la justice et de la sécurité publique, M. Bertho Dorcé, confirme que le gouvernement a fait le choix d’éviter une opération armée contre les gangs de Martissant.
Dans interview exclusive à radio Métropole M. Dorcé a mis en avant les dommages collatéraux que provoqueraient un affrontement.


De plus il soutient que l’intervention des forces de l’ordre à elle seule ne résoudrait pas le problème. Il faut des actions pour améliorer les conditions de vies dans les aspects socio économiques.


Même si une intervention armée n’est pas envisagée les chefs de gangs doivent se méfier puisque deux cellules spéciales planchent sur dossier en permanence.


De plus le gouvernement s’evertue à identifier les financeurs des gangs et ceux qui fournissent les munitions.


Même si aucune action d’envergure n’est envisagée le ministre Dorcé soutient que les actes terroristes à l’entrée sud de la capitale constituent une priorité pour le gouvernement.


Les deux gangs Village de Dieu et Grand Ravine contrôlent la zone de Martissant où ils sèment le deuil quand bon leur semble.

LLM / radio Métropole Haïti