Plus d’une vingtaine de présumés  bandits  tués par des membres de la  population.

438

Des bandits terrorisaient les habitants de plusieurs zones la Capitale haïtienne dont Turgeau, Debussy, Pacot et Fermathe. Selon des informations qui circulent sur les réseaux sociaux, plus d’une vingtaine de présumés membres de gangs ont été tués par des membres de la  population.

A Canapé-vert, près d’une quinzaine de présumés criminels  ont été lynchés .Ayant en leur possession des armes et munitions, ils se trouvaient à bord d’un minibus de transport en commun.

Environ 100 personnes ont été tuées la semaine dernière lors des attaques des bandits à Source Matelas, une localité de la Commune de Cabaret, rapporte le RNDDH dans son dernier rapport

Au moins 70 autres été tuées lors des affrontements entre gangs rivaux Cité-Soleil en moins d’une semaine révèle le bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA). Les femmes et les enfants en sont les principales victimes

Au Champ de Mars, 2 personnes ont été blessées lors d’une attaque armée perpétrée contre le local de l’Unité Départemental de Maintien d’Ordre l’UDMO. Les malfrats circulaient à bord d’un véhicule de marques Toyota.

En réaction  à ces événements, le premier  ministre Ariel Henry  a salué le travail réalisé par la Police Nationale.

« J’applaudis les efforts considérables et méritoires de la Police Nationale pour faire revenir l’ordre et la paix dans nos villes et nos quartiers. Il y a encore beaucoup à faire. Nos forces de l’ordre sont motivées, malgré les difficultés auxquelles elles sont confrontées », a déclaré, le Chef du gouvernement dans un tweet.

Tout en présentant ses sympathies aux Policiers blessés lors des dernières opérations, le premier ministre a donné la garantie que les problèmes liés à la sécurité  seront résolus  dans le but  faire avancer le processus d’organisation des élections en vue du retour à l’ordre  constitutionnel souhaité par toutes et par tous.

Publicité