La directrice du CAS écrouée pour corruption

672

La directrice, de la caisse d’assistance sociale (CAS), Mme Edwine Tonton, a été écrouée ce mardi 25 avril 2023, sur ordre du juge instructeur Jean Wilner Morin.
Le magistrat enquête sur un rapport de l’Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC).


Menottée la directrice du CAS à été accompagnée d’un policier pour être transférée au Pénitencier National.
C’est la première fois qu’un directeur général d’un organisme technique ou déconcentré est écroué suite à une enquête de l’ULCC.


Au cours des dernières années les hauts fonctionnaires avaient évoqué une disposition légale exigeant une autorisation du chef de l’état avant leur audition.


La directrice du CAS est accusée entre autres, d’enrichissement illicite, de trafic d’influence et de détournement de biens publics.


La semaine écoulée le comptable du CAS avait été écroué après son audition.


La CAS est un organe technique du ministère des affaires sociales chargé de venir en aide aux couches vulnérables .


L’ULCC avait dénoncé des détournements de plus de 5 000 chèques destinés aux pauvres.
Les ressources financières du du cas proviennent des prélèvements effectués sur les salaires des fonctionnaires de l’administration publique et les employés du secteur privé.

LLM / Métropole Haïti

Publicité