Plusieurs secteurs condamnent l’assassinat du professeur Serge Luc Bernard

188

La Commission Nationale Haïtienne de Coopération avec l’UNESCO exprime sa consternation et sa grande tristesse face à l’assassinat du professeur Serge Luc Bernard par des individus armés, vendredi dernier à Turgeau. La Commission Nationale dans une note de presse dit se courber devant les dépouilles de professeur et professionnel modèle, expérimenté, émérite et respectueux des normes faisant toujours révérence dans ses relations avec ses collaborateurs, supérieurs ou subalternes. Cette note rappelle que le défunt avait choisi d’abandonner son confort externe aux Etats-Unis ou il avait résidé pour venir rendre service à la nation, loin de la politique, mais avec un engagement académique et professionnel hors pair. Il a fait carrière à l’Université d’Etat d’Haïti comme professeur à l’INAGHEI ou il enseigne depuis 1983. Et depuis la même année il travaille à l’Université de Port-au-Prince dont il est le fondateur. Le secrétariat permanent de la commission nationale saisit cette douloureuse occasion pour présenter ses condoléances à la famille, aux proches du défunt, aux étudiants et aux personnels de l’Université de Port-au-Prince. La commission estime que le pays vient de perdre en Monsieur Bernard l’un de ses précieux fils qui aiment Haïti et qui travaillent, par l’éducation, à lui donner une autre image. EJ/Radio Métropole Haïti

Publicité