Plusieurs secteurs solidaires de la presse indépendante menacée

195

Le président de la Conférence Episcopale d’Haiti (CEH), Monseigneur Hubert Constant , se prononce en faveur du respect des libertés publiques par les autorités . Invité du journal du matin de Radio Métropole de ce mercredi 2 octobre 2002 , le prélat a indiqué que la presse avait pour devoir de dire  » de façon correcte ce qui se passe  » et les autorités se doivent de garantir la liberté d’expression . Le chef de la hiérarchie catholique a souligné l’importance de la presse dans la société . Parallèlement, les organisations de défense des droits de la personne ,coordonnatrices du “ Frorum du Citoyen pour la Réforme de la Justidce Pénale “ apportent leur soutien aux journalistes . Dans une note publiée le 30 septembre 2002 , ces organisations soulignent que la  » presse libre est une conquête essentielle du peuple haitien depuis 1986  » . Les participants au troisième forum se déclarent convaincus que  » dans la logique d’une réforme de la justice , la presse est un canal pour que les idées , les travaux et les conclusions soient diffusés et puissent atteindre les citoyens et les responsables du pays  » . La note poursuit que ” la presse est l’oreille et la voix du peuple haitien. C’est un instrument essentiel pour parvenir à la réforme de la justice “ , et qu’il est du devoir des responsables du pays de  » protéger les journalistes , de les aider à faire leur travail et de ne permettre qu’aucune menace prétende empêcher les médias de porter à la connaissance de tous les citoyens ce qui se passe dans le pays  » . Pour sa part , l’Association des Journalistes de la Région des Palmes (Léogane , Grand-Goave ,Petit-Goave) se déclare solidaire de la corporation qui vit des moments difficiles . Cette association qui organise une manifestation à Petit-Goave , ce jeudi 3 octobre , dénonce les propos tenus contre la presse le vendredi 27 septembre dernier par le président Jean Bertrand Aristide . Pour cette organisation ,les déclarations du chef de l’Etat représentent un soutien évident à tous ceux qui veulent bâillonner la presse .

Publicité