Position de l’OEA sur le dossier du massacre de « La Scierie »

231

La Mission spéciale de l’Organisation des Etats Américains (OEA) souhaite une procédure judiciaire équitable dans l’affaire de la Scirie. Compte tenu des crimes commis à Saint-Marc et dans d’autres régions du pays et leur impact sur la population civile, la Mission dit soutenir fermement tous les efforts consentis pour déterminer les responsabilités dans ces affaires. Elle tient toutefois à réaffirmer l’importance de la mise en œuvre de procédures judiciaires indépendantes, justes et équitables pour toutes les parties concernées qu’elles soient victimes ou accusées. La mission spéciale de l’OEA note que la présomption d’innocence doit être respectée y compris dans le cas de l’ex-Premier ministre Yvon Neptune. La Mission dit s’attendre à ce que les autorités policières et judiciaires puissent mener une enquête exhaustive, rigoureuse et impartiale afin de ne laisser planer aucun doute sur ces conclusions et sur les responsabilités qui pourraient être établies par la suite. La Mission tient à souligner l’importance des procédures judidiciaires qui doivent contribuer à la lutte contre l’impunité dans le pays, termine cette note de la mission de l’OEA en date du 30 juin 2004.

Publicité