Poursuite des protestations dans certaines villes de province

537

Certaines villes haitiennes étaient à nouveau en ébullition ce mardi 23 août 2022 tandis que d’autres étaient relativement calme.
Aux Cayes, à Petit Goave et aux Gonaives les manifestants ont continué à crier leur colère contre la cherté de la vie, la pénurie de carburant et la dépréciation de la gourde.


Au Cayes les rues étaient désertes.
Même les motocyclettes ne pouvaient circuler en raison des nombreuses barricades fait de pierres et de pneus enflammés.
Toutefois jusqu’à la mi-joutnee aucune manifestation n’a été constatée.


Les activités économiques étaient paralysées en raison notamment de la fermeture des institutions publiques et privées.


À Petit Goave (Ouest) et aux Gonaives (Artibonite) les manifestants ont poursuivi le mouvement d’hier.
Des manifestants réclamaient une plus forte baisse du taux de change de la gourde par rapport au dollar.
Des militants ont fait valoir que la baisse du taux de change est la preuve que des opérateurs sont impliqués dans des spéculations pour augmenter le taux de change.
De plus des leaders du mouvement annoncent la poursuite de la mobilisation pour forcer les autorités combattre la cherté de la vie et la pénurie de carburant.


Cependant dans la capitale et au Cap Haïtien le calme était revenu après une journée tumultueuse.
Au moins deux personnes avaient été tuées et deux maisons incendiées lors de la mobilisation d’hier

Publicité