Première consultation élargie au niveau de la coopération haïtiano-canadienne

132

Une délégation de haut niveau, de plus d’une dizaine de ministères canadiens est attendue à Port-au-Prince dans le cadre des consultations élargie entre Haïti et le Canada.L’ambassadeur canadien à Port-au-Prince, Claude Boucher, affirme que c’est l’occasion de  » faire le point sur la coopération entre les deux pays et d’envisager les ajustements nécessaires pour l’avenir ». » La rencontre permettra d’aligner les projets canadiens le plus près possible des programmes du gouvernement haitien », ajoute le diplomate canadien.L’ambassadeur Boucher croit que le renforcement du partenariat entre Haïti et le Canada s’est intensifié au lendemain de l’éléction de René Préval à la présidence d’Haïti. » Le Canada intervient pour appuyer les réformes visant l’établissement d’un état de droit, la rencontre permettra de définir les priorités pour la police et la justice », ajoute t-il. Intervenant à la rubrique  » Invité du jour  » de radio Métropole Claude Boucher a souligné que l’aide canadienne concerne les secteurs de l’éducation, de la santé, de la police et de la justice. » Au cours de cette rencontre on analysera les demandes du gouvernement haïtien qui souhaite la réalisation de projets à impact rapide », martèle le diplomate.Cette rencontre intervient moins d’un mois avant la tenue de la conférence des bailleurs de fonds d’Haïti dans le cadre du Document de Stratégie Nationale pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté (DSNCRP).Les sous ministres des affaires étrangères, de la défense, de la sécurité publique, de la justice, le président de l’Agence Canadienne pour le Développement Internationnal (ACDI) et les directeurs du service correctionel et du programme de reconstruction prendront part à cette rencontre.Selon Claude Boucher, le gouvernement canadien est satisfait des progrès réalisés par Haïti. » Des progrès importants ont été accomplis ces dernières années et le Canada tient à être au coté d’Haïti « , déclare l’ambassadeur Boucher qui met l’acent sur les liens importants entre les deux pays.Au cours de cette visite de 48 heures , les membres de la délégation visiteront un projet de ferme agricole à Cité Soleil et un projet d’appui à la sécurisation de la frontière.

Publicité