Présentation du rapport sur les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) : les indicateurs sont au rouge pour Haïti

285

Plus qu’un rapport ce document présenté ce 17 novembre au Cap-Haitien est un avertissement,une mise en garde à tous ceux que la question du développement d’Haiti intéresse. Si beaucoup plus d’efforts ne sont pas faits,certains objectifs du millénaire dans les domaines de la santé et de l’éducation ne seront pas atteints,c’est en substance ce qu’on peut lire dans le rapport. Toutefois, dans sa présentation, l’économiste en chef au PNUD ,Philippe Rouzier a cru nécessaire de nuancer ses propos en soutenant que tout espoir n’est pas perdu. Et ces espoirs résident dans des domaines variés comme l’éducation primaire qu’il faut assurer à tous,l’égalite des sexes à promouvoir, l’environnement et les ressources naturelles à préserver et le SIDA qu’il faut combattre. Dans d’autres domaines, la situation est critique. Pour le premier objectif du millénaire par exemple visant à faire disparaître l’extreme pauvreté et la faim,le diagnostic du rapport est clair,tous les indicateurs sont au rouge :la malnutrition est endémique, l’insécurite alimentaire frappe 40 pourcent des ménages,et plus de 2 millions d’haïtiens mangent mal.Mais, devant ces chiffres, le representant de la FAO en Haïti ne veut pas reculer.Pour Amadou Kamara, tout est encore possible. Autre domaine de grande faiblesse, celui de la santé . La réduction du taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans ,l’ amélioration, la santé maternelle (objectifs 4 et 5), là aussi, les statistiques ne sont pas du tout intéressantes, le problème de l’accès aux soins de santé de qualité se pose. 44 pages de rapport pour un constat alarmant. Adama Guindo, coordonateur résident du système des Nations Unies en Haiti se dit interpellé et veut sauter sur l’occasion pour mobiliser la communauté internationale. De son côté, le chef du gouvernement s’est adressé a la conscience citoyenne de chaque haitien . Gérard Latortue insiste sur la nécessité de changer les mentalités. Les 8 OMD : 1) Faire disparaître l’extrême pauvreté ; 2) Assurer une éducation primaire pour tous ; 3) Promouvoir l’égalité des sexes et l’automisation des femmes ; 4) Réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans ; 5) Améliorer la santé maternelle ; 6) Combattre le VIH/SIDA, le Paludisme et d’autres maladies ; 7) Assurer un environnement durable ; 8) Mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

Publicité