Préval demande des concessions sur le textile à Washington

101

Le président élu d’Haïti, René Préval, a demandé à Washington des concessions pour revitaliser son industrie textile et attirer les investisseurs, notamment en augmentant ses quotas d’importation.Le projet de loi « Hope » prévoit des concessions sur les exportations de textile haïtiennes vers les Etats-Unis. »Le volume nous paraît trop faible, et la qualité des tissus à traiter aussi, nous voudrions une augmentation » a déclaré M. Préval à la presse au siège de l’Organisation des Etats Américains à Washington, où il a prononcé un discours devant le Conseil permanent. »Nous avons discuté de cela avec l’administration, le Congrès, le Sénat (…) car avec des quotas en réduction pendant trois ans, nous ne pouvons pas attirer les investisseurs » a-t-il ajouté.Selon le représentant de Floride, Clay Shaw, (républicain), le président haïtien cherche à étendre le bénéfice de la loi initialement prévue pour trois ans, à dix ans.Le projet de loi, initialement baptisé « Hero », qui a été approuvé par le Sénat américain en 2004 accorde des facilités au secteur textile haïtien, et a été rebaptisé « Hope » par la Chambre des représentants.Ce texte, qui rencontre l’opposition de l’industrie textile américaine, créerait 40.000 emplois en deux ans dans l’un des pays les plus pauvres du monde, où 80% de la population est au chômage ou sous-employée, estime le patronat haïtien. Sources: AFP/Washington