Préval et Ban souhaitent la prorogation du mandat de la Minustah

183

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, s’est entretenu hier mercredi au palais national avec le président René Préval, quelques heures après son arrivée à Port-au-Prince.Le chef de l’état s’est prononcé en faveur de la prorogation du mandat de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti ( Minustah) qui arrive à terme en octobre prochain. » Je veux assurer les membres du conseil de sécurité de la nécessité de la continuation de l’appui de l’ONU à Haïti », a déclaré M. Préval. Tout en saluant le travail du guatémaltèque Edmond Mulet, le président Préval a indiqué que la Minustah a rempli sa mission de stabilisation d’Haïti au cours de ces trois dernières années. Toutefois il souhaite que les responsables onusiens  » réinvente  » la Minustah en faisant d’elle un appareil d’aide à la réforme de la justice et de travaux d’amélioration de nos infrastructures de base. » Ceci sera un apport inestimable à la modernisation de la vie sociale de nos citoyens et un outil indispensable au développement économique de notre pays », a-t-il ajouté.De son coté, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, a mis l’accent sur les succès probants enregistrés dans le domaine de la sécurité publique grâce à l’action des casques bleus de la Minustah. » Haïti peut être fier des accomplissements de la mission et la présence des soldats étrangers doit être considérée comme un engagement ferme et amical à aider Haïti à établir son propre avenir sans violence « , a martelé le secrétaire général des Nations Unies.Et pour rejeter la thèse de l’occupation avancée par certains partis politiques, le secrétaire général de l’ONU a précisé  » nous ne sommes pas là pour vous imposer quoi que ce soit ».Ban Ki Moon visitera le bidonville de Cité Soleil, dans la matinée du 2 août avant d’avoir des entretiens avec un groupe de parlementaires dont le président du sénat, Joseph Lambert.Ban Ki Moon aura également des entretiens avec des représentants de la société civile.Par ailleurs, le secrétaire général de l’ONU aura des séances de travail avec les responsables des différentes sections de la Minustah au cours de sa visite en Haïti. » Il aura des entretiens avec les chefs des différentes sections mais aussi avec les militaires, les UNpol et les civils qui travaillent au sein de la mission onusienne « , explique t-elle.

Publicité