Rentrée judiciaire sur fond de controverse relative à la distribution de la justice

167

Les tribunaux ont officiellement réouvert leurs portes , le lundi 7 octobre 2002. Dans la capitale (Port-au-Prince) ,le premier ministre Yvon Neptune accompagné du ministre de la justice , Calixte Delatour , a assisté à l’ouverture des travaux au Palais de Justice . Après deux (2) mois de vacances ,les travaux judiciaires pour l’exercice 2002-2003 ont été entamés au niveau des différents tribunaux du pays autour des thèmes de reflexions “ droits de l’homme et justice “. En la circonstance, le président de la Cour de Cassation ,Maitre Alexandre Bonniface , a dressé un bilan positif des travaux pour l’exercice écoulé notamment dans la juridiction des tribunaux de première instance de Port-au-Prince avec 1187 décisions rendues.  » Un record  » , selon le président de la Cour qui estime que la Constitution de la République a été protégée et les lois et règles de procédure respectées et renforcées .Maitre Alexandre a proclamé la fin de l’incompétence ,de la corruption et de l’impunité. Le satisfecit qu’a accordé le chef de l’appareil judiciaire à la juridiction de Port-au-Prince est apprécié différemment en province . A Petit-Goave, la rentrée s’est effectuée sur fond de critiques des rapports police-justice . Les autorités judiciaires et les avocats sont également à couteaux tirés autour de la distribution de la justice caractérisée par la corruption . A Jacmel, les tribunaux se sont ouverts sans la présence des policiers . Une situation dénoncée par les responsables judiciaires . A Jérémie, l’attention a été portée sur l’etat de fonctionnement de l’appareil judiciaire et la mainmise effectuée par le pouvoir politique . Les dirigeants ont souligné qu’il ne faut pas faire de la politique avec la justice mais qu’il faut une politique pour la justice . A Port-au-Prince, au cours de la cérémonie au Palais de Justice , le ministre de la justice , Calixte Delatour ,a estimé que trois (3) grands défis devraient être relevés dans le système notamment l’instauration d’un état de droit et la dynamisation de la chaine pénale . M. Delatour fait appel à la collaboration des différentes entités du système judiciaire pour le triomphe de la justice . Le bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince, Maitre Rigaud Duplan , a déploré les actes de violences enregistrés un peu à travers le pays . Me Duplan qui est en même temps le Président de la Fédération des Barreaux d’Haiti appelle les autorités judiciaires à assumer leurs responsabilités dans la lutte contre l’impunité . Le bâtonnier invite les membres de l’appareil judiciaire à mettre en application les lois de la République dans la distribution de la justice .

Publicité