Reprise timide des activités à Ouanaminthe

530

Un climat de tension règne dans la zone frontalière de Ouanaminthe à proximité de Dajabon (République Dominicaine ), 48 heures après la réouverture de la frontière par une délégation gouvernementales.
Les marchands haïtiens hésitaient, ce matin, à transporter leurs produits au marché de Dajabon redoutant de nouvelles manifestations des groupes de la société civile.


Le poste frontalier de Ouanaminthe avait été fermé pendant une semaine par des protestataires, mécontents des traitements infligés aux migrants haïtiens.
La délégation gouvernementale avait eu des séances de travail avec les autorités locales et les leaders de la société civile afin favoriser une reprise des activités commerciales.


Le point de passage de Ouanaminthe est l’un des plus importants. Selon les statistiques plus d’un million de dollars américains transitent quotidiennement par ce poste frontalier.


La fermeture du poste frontalier avait provoqué des pertes de plus d’un milliard de dollars pour les entreprises dominicaines.
Haïti est le troisième marché pour les producteurs dominicains après les États Unis et la Suisse.


Selon les statistiques les exportations dominicaines en Haïti sont supérieures à 958 millions de dollars par an.


Les journalistes ont fait état de la poursuite des rapatriements au point de passage de Ouanmibthe.


LLM / radio Métropole Haïti

Publicité