Révocation de Jeantel Joseph après la manifestation de la BSAP à Hinche

216

Les rues de Hinche ont été le théâtre d’une manifestation antigouvernementale, ce 23 janvier. Des agents de la Brigade de Surveillance des Aires Protégées (BSAP) ont fermé le Complexe Administratif de la ville. Accompagnés de Jeantel Joseph, alors directeur de l’Agence Nationale des Aires Protégées (ANAP), ils ont remis en question la légitimité du Premier Ministre Ariel Henry.

Dans une démonstration de force, les manifestants, rejoints par Jeantel Joseph et son équipe, ont arpenté les rues de Hinche, vibrant au son envoûtant du « rara », exprimant ainsi leur mécontentement. La fermeture du Complexe Administratif jusqu’à nouvel ordre a été le point culminant de cette manifestation, symbolisant le rejet de l’actuel gouvernement. Les protestataires dont les agents de la BSAP ont donné un ultimatum au Premier Ministre Ariel Henry, l’appelant à démissionner d’ici le 7 février.

Entretemps, en fin de journée, un arrêté gouvernemental a révoqué la nomination de Jeantel Joseph à la tête de l’ANAP, datant du 10 mai 2017. Une commission composée de cinq membres a été mise en place pour restructurer l’agence.

Marvens Pierre

Publicité