Steven Benoit annonce son retrait de la commission sénatorial d’enquête

197

Le sénateur Steven Benoit a dénoncé ce jeudi 2 février la partialité de la commission sénatoriale chargée d’enquêter sur la nationalité des membres du gouvernement et du chef de l’Etat. Il a annoncé du même coup son retrait de cette entité parlementaire.Révélant qu’il avait été choisi par le président de la commission sénatoriale Joseph Lambert d’aller à Washington en vue de vérifier les pièces du président Martelly soupçonné de double nationalité, le premier sénateur de l’Ouest affirme avoir refusé de peur que le chef de l’Etat ne le pointe du doigt comme principal ennemi du pouvoir en place. En attendant qu’il avise formellement le sénateur Lambert de son éloignement de la commission sénatoriale d’enquête, Steven Benoit s’apprête déjà à remettre à la commission tous les documents dont il dispose. Rappelons que le premier sénateur de l’Ouest a fait cette annonce après que Michel Martelly eut fait irruption au domicile du premier ministre Garry Conille mercredi au soir perturbant ainsi une réunion entre ce dernier et des parlementaires membres du GPR. Arrivé à la résidence du chef du gouvernement Michel Martelly n’a pas tardé à sortir de ses gons et a tenu des propos injurieux à l’encontre des parlementaires, du premier ministre et même Steven Benoit, absent à cette rencontre, n’a pas été épargné des propos grivois du chef de l’Etat. GA/Radio Métropole Haïti

Publicité