Succès de la grève contre l’insécurité au Cap-Haitien

190

Les deux (2) journées de grève contre l’insécurité et le banditisme dans la deuxième ville du pays se sont révélées un succès pour l’organisation Initiative Citoyenne (IC). Les lundi 29 et mardi 30 juillet 2002 , la plupart des magasins et des banques commerciales avaient fermé leurs portes suivant ainsi largement le mot d’ordre lancé par l’IC . Cette association regroupant en majorité des jeunes du Nord s’est félicitée du respect par le secteur commercial de son appel . Le dirigeant de l’Initiatice Citoyenne , Denis Julien , dit espérer que les autorités locales ont compris le message et vont agir en conséquence pour permettre au Cap-Haitien de retrouver sa sérénité. Les autorités du Nord en particulier le délégué départemental Myrtho Julien et le sénateur Lavalas Harry Désir avaient critiqué cet appel à la grève . Ces responsables avaient indiqué que le moment ne s’y prêtait pas d’autant que la Police Nationale d’Haiti (PNH) a pris des dispositions pour extirper de son sein les policiers corrompus qui encouragent les actes de banditisme . La deuxième ville du pays vit depuis quelque temps sous la loi des cambrioleurs qui n’hésitent pas à s’attaquer aux commerçants en plein jour sans être inquiétés.