Suspension des Travaux au Parlement

195

Les élus lavalas vont se rendre dans leurs circonscriptions respectives pour mobiliser la population à la veille du scrutin présidentiel et des sénatioriales partielles du 26 novembre. Le sénateur du 9 juillet, Gérald Gilles a demandé aux lavalassiens d’investir les rues jusqu’à dimanche pour le plein succès de la présidentielle. M. Gilles soutient que Jean Bertrand Aristide sera à nouveau président coute que coute. De leur coté, les dirigeants de l’Opposition ont appelé la population à rester chez elle le jour du vote. Le responsable du Mouvement Paysan de Papaye, Chavannes Jean Baptiste, qui a appelé le peuple à bouder ces élections a dénoncé à l’avance les résultats de ces joutes qu’il a qualifié de « mascarades électorales’Par ailleurs, l’ancien député des Cayes, Jean Gabriel Fortuné, a dénoncé le jeudi 23 novembre des menaces de mort proférées contre sa personne par des partisans de la Fanmi Lavalas. L’ex député et ancien candidat au Sénat a appelé la police à assumer ses responsabilités.

Publicité