Trêve dans la terreur à Martissant

455

Les gangs de village de Dieu et de Grand Ravine annoncent la fin de la terreur contre les citoyens.
Dans une déclaration sur les réseaux sociaux le chef de gang Iso a tenté de justifier les violences expliquant qu’il entendait réagir aux destructions des maisons des résidents de Martissant.



Les forces de l’ordre ont au cours des dernières semaines détruit des maisons abandonnées qui servaient de postes de tir aux snipers du gang.


Il dénonce les destructions comme illégales.
Il met en défi les forces de l’ordre de venir l’attaquer dans son repaire tout en faisant valoir qu’il n’entend pas lancer d’offensive contre les policiers.


Assurant qu’il n’entend pas prendre une position politique, il presse les autorités à réparer les routes délabrées du quartier.
Il appelle les autres chefs de gang à oeuvrer afin de contraindre le gouvernement à assumer ses responsabilités.


Ce matin la circulation automobile a repris à Martissant.
Aucun tir n’a été entendu par les passagers et riverains.


Le bilan des personnes tuées, blessées ou enlevées au cours des trois jours de violence ne sera jamais connu.


Métropole Haïti