Ultimatum du Front des Gonaïves au Gouvernement intérimaire

245

Des membres du Front pour la Reconstruction Nationale (FRN) menacent de passer à l’action si, d’ici au 11 janvier 2005, le président du parti Butter Métayer n’est pas libéré par les autorités américaines. Ces membres du FRN par la voix de François André Michel demandent au gouvernement de transition d’intervenir auprès du gouvernement américain pour obtenir l’élargissement de M.Métayer. Ce dernier est détenu au camp Krome par les autorités de l’immigration depuis la mi-décembre 2004. Il est reproché à Butter Métayer, détenteur de la résidence américaine, d’avoir passé plus de six mois en dehors des Etats-Unis. Butter Métayer avait pris la tête de la rébellion armée aux Gonaïves contre le régime lavalas jusqu’à sa chute, le 29 février 2004.

Publicité