Un ex officier se réjouit de l’offre kenyanne

466

L’ex officier des Forces Armées d’Haiti (FADH), M. Ashley Laraque considère la proposition kenyane comme une bonne opportunité.
Assurant que les kenyans ont fait montre d’une capacité inégalée au Sahel, il croit que les autorités haitiennes seraient bien inspirées de bénéficier de la compétence de cette force.


Les autorités policières devraient recruter des jeunes qui pourraient bénéficier de l’entraînement sur des chars et des hélicoptères.
De plus il juge que les unités spécialisées de la Police telles Swatt et Udmo pourraient bénéficier d’un training pour combattre les gangs.


De l’avis de M. Laraque les forces de police et les forces armées ont tout à gagner de la coopération du Kenya sur le plan militaire. En outre il estime que les entrepreneurs et tous les secteurs de la vie nationale doivent saisir cette opportunité. C’est une porte qui est ouverte pour nous sur l’Afrique, dit il. Les chambres de commerce doivent nouer des contacts pour rechercher de nouveaux marchés en Afrique.


Plaidant pour une approche posivitiste, M. Laraque dénonce les personalités qui s’obstinent à critiquer sans jamais proposer de solution.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité