Un examen de conscience est nécessaire , recommande le Nonce Apostolique

251

Le Nonce Apostolique , Monseigneur Luigi Bonazzi , invite les décideurs à différents niveaux de la société haitienne à faire un examen de conscience en cette fin d’année , période consacrée généralement aux bilans . Monseigneur Bonazzi prêche en même temps le dialogue pour un nouveau départ . Invité du journal du matin de Radio Métropole de ce mardi 24 décembre 2002 , le représentant du Vatican a rappelé que Noël est l’époque du pardon .  » La reconnaissance de ses fautes est essentielle pour être digne du peuple  » , souligne Monseigneur Bonazzi pour qui « la société haitienne peut devenir une société de paix « . A ce sujet , le prélat a déploré l’augmentation des cas de violence dans le pays et a notamment mis l’accent sur le récent assassinat de trois (3) jeunes frères à Carrefour dans lequel serait impliquée la Police . De l’avis de Luigi Bonazzi, il s’agit d’un exemple devant faire réfléchir à plus d’un d’un sur les problèmes de la société . Monseigneur Bonazzi a également regretté la situation de non-droit existant aux Gonaives où le chef d’Organisations Populaires ( OP) et fugitif , Amiot Métayer , impose sa volonté .  » Il faut le respect de la loi  » , indique le représentant du Saint Père . En ce qui a trait à la persistance de la crise politique , Monseigneur Bonazzi a souligné que la polarisation n’était pas la voie de sortie . Le prélat estime que la Résolution 822 de l’Organisation des Etats Américains (OEA) peut être prise en compte dans la recherche d’une solution et encourage la Présidence et l’Opposition à reprendre le chemin du dialogue comme cela a été le cas en février 2001 et en juin 2002 lors de deux (2) rencontres tenues à la Nonciature . Le doyen du Corps Diplomatique exhorte les décideurs à agir de façon à mettre fin à la misère du peuple haitien comme l’avait souligné le Pape Jean Paul II récemment en recevant le nouveau représentant d’Haiti au Vatican . Pendant ce temps, au niveau de la classe politique , c’est le temps des souhaits . Le parti Fanmi Lavalas formule des voeux de paix et de bonheur au peuple haitien à l’occasion de la Noël . Le chef a.i. du parti au Pouvoir ,Jonas Petit , souhaite également du progrès à la population . Pour sa part , la Convergence Démocratique demande à la population de ne pas perdre espoir . La principale coalition de l’Opposition par les voix de Evans Paul et de Serge Gilles invite les citoyens à s’engager pour changer leurs conditions de vie .

Publicité