Un gang veut contrôler la zone frontalière

502

Les gangs s’evertuent à lancer des assauts contre des communautés paisibles en vue d’étendre la terreur sur une grande partie du territoire. Le gang de 400 marozos a lancé le week-end écoulé une offensive contre la commune de Ganthier.

Les bandits ont attaqué le commissariat tout en incendiant plusieurs maisons. 
Les habitants font état d’affrontement entre les policiers et les bandits.  Aucune information n’a été communiquée sur l’issue de cette première journée.
Il s’agit de la nouvelle étape du gang après la prise de contrôle de Thomazeau. En octobre dernier les bandits y avaient chassé les policiers et imposer leur loi dans cette ville.
Le contrôle des villes frontalières permet aux gangs d’intensifier la contrebande et le trafic des armes. De nombreux trafiquants d’armes et de munitions transitent par la République Dominicaine.


Des centaines d’habitants ont fui les communes de Thomazeau et Ganthier pour se réfugier à Hinche ou Mirebalais.
Récemment les bandits avaient lancé une offensive contre Saut d’eau et Mirebalais qui s’était soldée par un echec. <br><br> LLM / radio Métropole Haïti

Publicité