Un parlementaire accuse la police de violer ses droits

248

Le véhicule et les armes des agents de sécurité du sénateur Lavalas du Sud-Est, Immacula Basile , ont été confisqués au cours du week-end écoulé à Jacmel . L’opération a été menée par une patrouille policière à l’occasion de la visite d’une délégation de l’inspection générale de la PNH . Selon le parlementaire Lavalas , ces policiers apparemment membres d’une Unité Spécialisée ont contraint le chauffeur à descendre du véhicule , l’ont mis au arrêt , ont fouillé la voiture et sont repartis pour Port-au-Prince. Le chauffeur interpellé allait être libéré un peu plus tard après le départ des policiers avec les armes de protection du sénateur . Madame Basile qui affirme ignorer les motifs de cette opération proteste énergiquement contre les violations de ses droits de parlementaire et demande à la PNH d’assumer ses responsabilités. Contactés par Radio Métropole, les responsables de la Police du Sud-Est n’ont pas voulu faire de commentaires autour de cette  » opération éclair « . Réagissant à cet incident, le député contesté de Jacmel , Wilner Content, dit déplorer la méthode utilisée par la PNH qui aurait violé les droits du sénateur Immacula Basile. Toutefois, M. Content déclare s’engager dans la lutte contre le trafic des stupéfiants dans le Sud-Est.

Publicité