Un spécialiste qualifie de scandaleux le comportement du président Abinader 

447

M. Jean Mary Theodat, éminent professeur à l’université de Paris I, en France,  qualifie de scandaleux le comportement du président dominicain Luiz Abinader. 

Il estime que le désaccord, de moindre importance, pouvait être réglé par les municipalités de Ouanaminthe et de Dajabon.

Il explique qu’en réalité il s’agit d’un ruisseau et non d’une véritable rivière comme le Nil ou le Tigre. 

Selon lui une communauté de moins de 20 000  personnes, de part et d’autre de la frontière, est concernée.

Spécialiste des questions frontalières,  M. Theodat juge le comportement du chef d’état dominicain comme une démarche poutinienne. 

Se considérant comme un citoyen de l’île entière, M. Theodat se réjouit que l’élite dominicain ne suit pas Abinader dans son action.

 Il espère que l’escalade n’ira pas jusqu’à une confrontation armée. La Dominicaine à plus à perdre qu’Haiti dans ce genre de situation.

 Il a été trop vite, il s’en mord les doigts et il cherche une sortie de secours,  a dit M. Theodat faisant allusion au tentatives du président dominicain de porter le dossier par devant l’ONU.

Le professeur Theodat lie la démarche du président Abinader aux poussées de racisme qui sont récurrentes avant les élections. LLM / radio Métropole Haïti 

Publicité