Un spécialiste sceptique sur les chances de succès d’une force multinationale

351

Un expert en sécurité de territoires, M. Neptune Prince, est sceptique sur les chances de succès d’une mission multinationale bénéficiant de l’appui de l’ONU.
À ses yeux le Conseil de sécurité, qui analysera demain mardi 15 août 2023 la crise haïtienne, ne dispose pas de données précises sur la situation sur le terrain.


Aucun plan de sécurité, élaboré par les autorités haitiennes, n’est disponible or ceci est indispensable pour élaborer un plan d’action.
Si la force est autorisée les kenyans seront dans l’obligation d’appliquer des formules toutes faites qui ne conviendront pas, prévient-il.


De l’avis de M. Neptune il y aura deux années de tâtonnements d’où une persistance de la crise.


Pour s’assurer d’une paix durable l’expert recommande aux secteurs vitaux de la vie nationale de négocier une paix.
L’état doit identifier ceux qui dirigent les chefs de gang afin de négocier une paix sociale.
Cette paix est l’objectif primordial, dit-il jugeant que la crise actuelle remonte à plus de 20 ans.


C’est la négligence de l’État et de la Police qui a conduit à cette grave crise sécuritaire, ajoute. t-il.
L’armée Ti Manchette avait pris naissance en 2005 avec des distributions d’armes et de machettes aux jeunes de Carrefour feuilles et de Martissant, conclut il

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité