Une nouvelle manifestation antigouvernementale dispersée par la Police

119

Une vive tension règne ce lundi  non loin de la primature, résidence officielle du premier ministre.

La police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser des manifestants  qui exigent le départ du premier ministre Ariel Henry.

Ce mouvement de protestation  est  organisé par le parti «  Les Engagés pour le Développement (EDE), dirigé par l’ancien premier ministre Claude Joseph qui annonce deux journées de mobilisation à travers tout le pays. 

Il faut souligner que des appels  mobilisation se multiplient, à  l’approche de la date du 7 février créant  ainsi une certaine  tension,  particulièrement  dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et dans certaines ville de province.

Publicité