Vers le recrutement de dix mille jeunes pour aider à sécuriser le processus électoral

187

La Commission multisectorielle de sécurité oeuvrant au sein du Conseil électoral provisoire (CEP) s’apprête à recruter plus de dix mille jeunes devant aider à sécuriser le processus électoral. Selon le président de cette commission, François Benoit, le processus de recrutement pourrait débuter cette semaine. Le trésorier du CEP dit apprécier les discussions tenues aucours des deux premières réunions avec les secteurs membres de la Commission de sécurité. A noter que la Commission multisectorielle de sécurité du processus électoral a été créée récemment par le gouvernement intérimaire au lendemain des attaques perpétrées contre le bâtiment logeant le Conseil électoral provisoire. Cette nouvelle structure de sécurité prévue dans le décrêt électoral a pour mission de coordonner les activités des différentes entités impliquées dans le processus électoral. Par ailleurs, le Président de la Commission de Sécurite du processus électoral, François Benoit, a salué le professionalisme dont ont fait montre les policiers haïtiens dans le cadre des opérations du week-end écoulé qui ont conduit à la mort des chefs de bandes armées, Ravix Rémissainthe et René Jean Anthony, activement recherchés dans le cadre de plusieurs cas d’assassinats de policiers enregistrés à Port-au-Prince. M. Benoit déplore le fait que les deux hommes, Ravix Rémissainthe et René Jean Anthony, aient choisi de défier l’autorité de l’Etat.

Publicité