Vers une augmentation du prix du carburant

273

Le ministre des Finances , Gustave Faubert, n’ecarte pas la possibilité d’une augmentation prochaine des prix des produits pétroliers. A l’occasion d’une conférence de presse en comapagnie du premier ministre Yvon Neptune et du gouverneur de la Banque Central ,Venel Joseph, le vendredi 25 octobre 2002 , M. Gustave a toutefois précisé que le gouvernement va tout faire pour éviter des turbulences sociales qui découleraient d’une hausse des prix de l’essence. Le Grand Argentier de la République a annoncé que la décision sera prise dans la concertation avec les secteurs concernés. Le Ministre des Finances s’est gardé de fixer une date pour l’augmentation des prix des produits petroliers. Récememnt , les responsables de l’Association Nationale des Distributeurs de Produits Pétroliers (ANADIPP) avaient exprimé leurs inquiétudes face à l’éventualité d’un ajustement du prix du carburant . Le prix du baril de pétrole oscille aujourd’hui entre 28 et 30 dollars américains dans la perspective d’une nouvelle guerre dans le Golfe Persique entre les Etats-Unis et l’Irak. De l’avis des plusieurs économistes, toute augmentation du prix de l’essence entrainera inévitablement un ajustement sur les produits destinés à la consommation en particulier les produits de première nécessité. Cette perspective n’est guère réjouissante pour la population haitienne en proie au marasme économique .

Publicité