Visite de courtoisie de la Première Dame aux Centres (GHESKIO)

57

La Première Dame de la République, Madame Sophia Martelly, a rendu une visite de courtoisie aux Centres du Groupe Haïtien d’Études du Sarcome de Kaposi et des infections Opportunistes (GHESKIO), ce mercredi 28 Mai. Selon un communiqué de la présidence, Madame Martelly, Présidente de la Commission de Coordination Multisectorielle (CCM Haïti) pour la Tuberculose, la Malaria et le SIDA, a félicité, au nom du Président de la République et en son nom propre, la direction administrative et le personnel soignant pour la constance dont ils ont fait montre depuis plus de trente ans et leur énorme contribution dans la prévention, la prise en charge médicale, l’accompagnement psycho-social des personnes vivant avec le VIH et la tuberculose en Haïti. Le Dr. Jean William Pape, l’un des membres fondateurs de l’institution, a remercié l’administration du Président Martelly pour la confiance placée en eux et le support accordé aux Centres. « Je remercie le Président Martelly, mais surtout le couple Martelly pour son implication dans le social et la santé. L’engagement de ce couple à nos côtés remonte à des années où, via le groupe Sweet Micky, ils ont organisé une levée de fonds, afin de nous supporter dans la réponse au VIH », a rappelé le Dr Pape. Fondé le 2 Mai 1982 par des Haïtiens, le Groupe Haïtien d’Etudes du Sarcome de Kaposi et des Infections Opportunistes, (GHESKIO) qui regroupent treize spécialistes de différentes disciplines, est le plus ancien groupe de recherches sur I’infection au VIH, après le CDC (Centers for Disease Control) d’Atlanta et aussi l’un des plus grands centres de traitement de la maladie dans notre pays. D’une renommée internationale et récipiendaire de plusieurs prix, tout au long de son évolution, cette institution sanitaire a été un modèle d’intégration et de collaboration de différents secteurs dont privé, public, national, international et universitaire; et la majeure partie des recherches faites sur la présentation clinique, l‘épidémiologie et la transmission du SlDA en Haïti provient du travail accompli par leurs spécialistes. EJ/Radio Métropole Haïti