Ariel Henry salue le courage des policiers

250

Le gouvernement espère qu’il s’agit d’un tournant : les commissariats ne doivent plus tomber à chaque offensive d’un gang.
L’échec de l’assaut du gang de Pernier contre le commissariat doit servir de modèle aux policiers.


C’est le message qu’à voulu faire passer le Premier Ministre haïtien M. Ariel Henry aux forces de l’ordre.


Les policiers du commissariat de Pernier, ayant bénéficié d’un back up immédiat des unités spécialisées, ont fait échec à un assaut du gang de Vitelom, allié du gang des 400 marozos.


Le Premier Ministre n’a pas pu se rendre à Pernier puisque la zone n’est pas totalement sous le contrôle des forces de l’ordre.
C’est donc à la direction générale de la Police que le chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) a fêté cette victoire.


Une visite de solidarité pour exhorter et remercier.


Exhorter les policiers à la vigilance dans combat contre les gangs.
M. Henry assure qu’il n’y a aucune complicité avec les bandits.
Il souligne qu’il n’y aura pas de versement de fonds pour soi disant acheter la paix. Les ressources financières seront allouées à la Police pour améliorer son efficacité à traquer les criminels.


Le Premier Ministre remercie également les policiers pour leur détermination ayant permis de rétablir l’ordre dans la cité. Il fait allusion notamment à la reprise de la distribution du carburant.


L’objectif du Premier Ministre serait de s’assurer du changement de perception à l’égard de la Police.
Les bandits doivent avoir peur d’attaquer un sous commissariat puisque les policiers sont déterminés à se battre et recevront rapidement le back up des unités spécialisées.

LLM / radio Métropole Haïti