Assassinat d’un juge de paix: la magistrature en grève

259

Les membres de la Magistrature Haitienne observent un arrêt de travail de trois (3) jours à compter de ce mercredi 4 décembre 2002 à travers toutes les quinze (15) juridictions de la République pour protester contre l’assassinat du juge de Belladère Christophe Lozama dans l’exercice de ses fonctions . Dans une déclaration publiée le 2 décembre , les représentants de l’appareil judiciaire dénoncent la tentative d’assassinat du substitut du commissaire du gouvernement de Petit Goâve , Bellande Dumerzier ,le 30 novembre . De plus, ils disent apporter leur soutien inconditionnel aux commissaires du gouvernement près des tribunaux de première instance de Petit Goâve et de Mirebalais . Ils réclament également la mise en mouvement de l’action pubique cointre les auteurs , complices et commanditaires des violences exercées contre des juges à Petit Goave et à Mirebalaiis . La Magistrature exige des responsables du gouvernement une ferme réaction face à ces deux atteintes portées à l’institution . Tout en présentant leurs condoléances aux parents des victimes, l’Ecole de la Magistrature , la Fédération Nationale de la Magistrature et l’Association des Magistrats présentent leurs condoléances aux parents des victimes renouvellent leur détermination à continuer à oeuvrer au renforcement de l’Etat de Droit . Ces institutions font également appel à la compréhension et au sens patriotique de tout un chacun en vue du rétablissement de la paix et l’ordre dans le pays . Une marche anti-gouvernementale convoquée par l’Opposition, le 28 novembre dernier, avait tourné au drame , à Lascahobas , dans le Plateau Central. Le juge de paix de Belladère , Christohphe Lozana , membre du parti au pouvoir , Fanmi Lavalas, a été tué par balle au cours d’affrontements entre les partisans de l’Opposition et ceux du Pouvoir.

Publicité