» Bienvenue à la mission des droits humains de l’OEA « , dit le président de la Chambre des Députés Lavalas

207

Le président de la Chambre Basse, Rudy Hérivaux, accueille favorablement le prochain déploiement de la mission d’assistance de l’OEA en Haïti. M. Hérivaux est particulièrement interessé à sa composante d’investigation sur le respect des droits humains. “Bienvenue” c’est essentiellement ce que dit le président de la Chambre Basse aux missionnaires de l’Organisation des Etats Américains (OEA) attendus à Port-au-Prince. Rudy Hérivaux explique son enchantement par plusieurs raisons. “La communauté internationale saura la véritable réalité socio-politique du pays” soutient le député contesté soulignant qu’Haïti n’est pas pire qu’ailleurs.  » Les droits de l’homme ne sont pas violés et la liberté de la presse et d’expression est garantie par le régime Lavalas ». Le président de la chambre des députés n’a aucun doute là dessus. M. Hérivaux déclare ne pas comprendre les informations véhiculées par un frange de la presse autour d’abus de pouvoir ou de violation tout court . Tout ceci , de l’avis du parlementaire , défenseur acharné du pouvoir , ce n’est que de la fabrication héritée des régimes antérieurs.  » Pas de violation des droits de l’homme « , soutient le président de la Chambre Basse . Pour de nombreux observateurs, la question est de savoir aujourd’hui quel qualificatif à attribuer aux multiples cas de détentions illégales, d’arrestations arbitraires ou de bastonnades enregistrés et dénoncés par les organismes des droits humains travaillant en Haiti .

Publicité