CDTI, un nouveau concept d’hôpital en Haïti

309

Le nouveau centre hospitalier de Port-au-Prince, Centre de Diagnostique et de Traitement Intégré (CDTI) est le symbole d’un nouveau concept d’hôpital mis en œuvre par des médecins et investisseurs haïtiens.Plus de 5 millions de dollars ont été déboursés pour la réalisation de ce complexe de 5 étages et pour l’acquisition des matériels et équipements médicaux. Le directeur général de cet Hôpital, Dr Junot Felix, informe que cette institution est opérationnelle 7 jours par semaine et 24 heures par jour parce qu’elle dispose de son propre système générateur d’énergie dans un pays où il y a en moyenne 10 heures d’énergie par jour. Il a fallu trois ans aux investisseurs haïtiens pour construire cet hôpital respectant les standards internationaux et ouvert au public depuis janvier 2007. Dr Junot Felix assure que les soins offerts par l’hôpital sont accessibles aux petites bourses en dépit de l’utilisation d’une technologie de pointe dans les différents services de l’hôpital.  » Les prix des chambres sont comparables à ceux qui existent dans les autres centres hospitaliers », assure t-il. Les responsables du Centre de Diagnostique et de Traitement Intégré (CDTI) veulent lancer un nouveau concept d’hôpital en Haïti,soutient M. Felix qui précise  » plus besoin d’un médecin pour se rendre à l’hôpital nous sommes prêts à accueillir n’importe qui « . Le directeur général assure que l’équipe sur place est disposé à prendre en charge le patient qui arrive à n’importe quelle heure. Le nouveau concept est également appliqué dans le staff médical qui comprend une centaine de médecins. M. Felix se défend de tout sectarisme mais explique qu’il est important d’avoir le contrôle de l’équipe médicale parce qu’on privilégie les réflexions collectives pour le bien être des patients. Le Centre de Diagnostique et de Traitement Intégré offre des soins de courtes durées et dispose de 15 chambres, 21 lits et 3 salles d’opération.L’hôpital possède une pharmacie, une radiologie, un laboratoire et des équipements modernes. En ce qui a trait aux ressources humaines la centaine de médecins sont repartis en 13 programmes ou services comprenant chacun 7 médecins. Les programmes sont identifiés suivant le profil épidémiologique de la population indique Dr Junot Félix qui annonce pour bientôt l’installation de la première unité de soins intensifs en Haïti.