Choléra au Mexique, à Cuba, en Haïti et en République dominicaine

156

Le gouvernement du Canada a émis, le 27 septembre 2013 sur son site voyage.gc.ca, un communiqué mettant les voyageurs canadiens en garde contre des risques d’infection au « vibrio cholerae », la bactérie responsable de la propagation du choléra dans la région.Dans ce communiqué, que nous reproduisons in extenso, l’Agence de la santé publique du Canada recommande aux voyageurs de faire attention à ce qu’ils boivent et mangent pendant leurs séjours à Cuba, en Haïti, en République dominicaine ou au Mexique. »Conseils de santé aux voyageursDepuis le début de l’éclosion de choléra en octobre 2010, la République dominicaine et Haïti ont signalé des milliers de cas et des décès liés au choléra. Les cas de choléra ont diminué en 2012 par rapport à 2011, bien qu’ils continuent d’être signalés à travers ces deux pays. Il y a eu une augmentation du nombre de cas au cours de la saison des pluies durant les mois de mai à juillet et septembre à octobre.À Cuba, les autorités continuent de surveiller les cas suspects de choléra suite à l’éclosion de l’année dernière. À travers des activités de surveillance, le choléra a été confirmé dans les provinces de Camagϋey, de Granma, de Guantánamo, de Havane et de Santiago de Cuba. Les cas signalés dans d’autres municipalités étaient associés à ces cinq provinces.Le Mexique a signalé des cas de choléra dans le District Fédéral et dans l’état d’Hidalgo. Le pays a été touché par des cyclones tropicaux qui ont causé de fortes pluies, des inondations et des glissements de terrain.Le choléra est une infection intestinale prononcée due à une bactérie, vibrio cholerae. L’infection des personnes se produit habituellement suite à l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés. Elle est caractérisée par une diarrhée liquide et une déshydratation rapide, qui peut compromettre la vie.L’Agence de la santé publique du Canada recommande aux voyageurs de faire attention à ce qu’ils boivent et mangent pendant leurs séjours à Cuba, en Haïti, en République dominicaine ou au Mexique.Source : Gouvernement du Canada Crédit photo : www.cpcml.ca HA/Radio Métropole Haïti

Publicité