Crise en Haïti : L’armée américaine renforce son ambassade et évacue du personnel non essentiel

196

Au début du dimanche 10 mars 2024, des marines américains ont été envoyés en Haïti pour renforcer la sécurité de l’ambassade à Port-au-Prince et évacuer une partie du personnel non essentiel. Cette action intervient face à une escalade de violence dans la région métropolitaine, où des groupes armés contrôlent désormais d’importantes zones de la capitale.

Le Commandement Sud des États-Unis a annoncé cette opération à travers un communiqué de presse, soulignant qu’aucun Haïtien n’était à bord de l’appareil militaire lors de ce transport aérien effectué à 3h30 du matin. Cette mesure vise à garantir la sécurité du personnel diplomatique américain en réponse à la détérioration de la situation sécuritaire à Port-au-Prince.

Selon un responsable du Conseil national de sécurité, le président Joe Biden a personnellement ordonné à l’armée de mener à bien cette mission, en réponse aux récents actes de violence qui ont touché la région métropolitaine, y compris Tabarre, où se trouve l’ambassade américaine. Des commerces locaux ont été pillés et pris d’assaut par les bandes armées, témoignant d’une situation de plus en plus préoccupante.

Le Département d’État américain a souligné sa priorité absolue : la sécurité des citoyens américains à l’étranger. Dans un communiqué de l’ambassade américaine à Port-au-Prince, il a été précisé que les mesures de sécurité sont adaptées en permanence en fonction de l’évolution du contexte sécuritaire local et des conditions sanitaires, si nécessaire.

Marvens Pierre

Publicité