Crise haïtienne : l’OEA appelle à une réunion d’urgence pour répondre à la situation

233

Dans un contexte de crise profonde en Haïti, le Secrétaire général de l’Organisation des États américains (OEA), Luis Almagro, a pris la décision de convoquer une réunion urgente du Conseil permanent de l’organisation. Cette annonce fait suite à une demande pressante du président du Sénat de la République dominicaine, Ricardo de los Santos, lors d’une rencontre officielle à Washington avec une délégation de sénateurs dominicains.

L’objectif principal de cette réunion est de trouver des solutions immédiates pour rétablir la sécurité et renforcer les institutions en Haïti, dans le but d’améliorer les conditions de vie pour les Haïtiens. Almagro a souligné l’importance de l’intervention de l’Organisation des Nations Unies (ONU) dans ce contexte, appelant l’ONU à « prendre les rênes en matière de sécurité ». Luis Almagro sollicite une intervention de l’ONU pour restaurer la sécurité en Haïti

L’appel à cette réunion d’urgence repose sur les dispositions de l’article 110 de la Charte de l’OEA ainsi que sur la Charte démocratique interaméricaine. Le président du Sénat de la République dominicaine a exprimé sa profonde gratitude envers Almagro pour cette initiative, soulignant l’urgence de la situation haïtienne.

À ce stade, aucune date précise n’a été fixée pour la réunion, selon des sources diplomatiques. Cependant, cette action de l’OEA illustre l’engagement régional à trouver des solutions concertées face à la crise qui sévit en Haïti, en plus des démarches entreprises par la CARICOM pour aborder l’aspect politique de la multicrise.

Marvens Pierre

Publicité