De l’insolite dans la justice haitienne

207

Deux chefs de bandes armées ont signé un accord de paix au Pénitencier National le mercredi 13 mars 2002 en présence notamment du chef du Parquet de Port-au-Prince , du secrétaire d’Etat à la sécurité publique et d’un des trois (3) sénateurs de l’Artibonite . Amiot Métayer ,chef d’Organisations Populaires (OP) Lavalas de Raboteau a fait la paix avec son camarade , Guy Poupoute , chef du quartier populaire  » Dekawo  » au bureau du directeur de la prison centrale à Port-au-Prince. Guy Poupoute était détenu depuis quelques années pour tentative d’assassinat sur la personne d’Amiot Métayer alias  » Cubain » . Le commissaire du gouvernement , Josué Pierre-Louis , le secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique , Jean Gérard Dubreuil et le sénateur Joseph Médard ont salué le geste posé par les deux (2) puissants chefs d’OP dans le cadre de la politique de la paix prônée par le chef de l’Etat , Jean Bertrand Aristide. Pour leur part, Amiot Métayer et Guy Poupoute qui portaient des T-Shirts avec la photo du président Aristide n’ont pas caché leur satisfaction . Ils ont exhorté les représentants de toutes les couches de la population des Gonaïves à supporter le  » processus de paix « . Guy Poupoute a été transféré , le jeudi 14 mars , aux Gonaïves pour être entendu par la Cour d’Appel qui n’a pas mis du temps à ordonner sa libération provisoire . Cet accord entre les deux (2) chefs de bandes armées aux Gonaïves intervient environ deux (2) semaines après une rencontre au Palais National entre le président Aristide et les dirigeants de bandes rivales de la ville . Cette démarche du chef de l’Etat avait été très critiquée par les organisations de défense des droits humains .

Publicité