Des Difficultés Pour le CEP

226

‘ Le Conseil Electoral Provisoire (CEP) prend tout son temps pour analyser les dossiers des candidats avant d’adopter une décision  » c’est ce qu’a laissé entendre le porte-parole du CEP, Samuel Louis-Jean. Pour la présidentielle huit (8) postulants avaient fait le dépôt de leurs pièces au CEP dont le chef de la Fanmi Lavalas, Jean Bertand Aristide.Lors d’un point de presse le vendredi 27 octobre, le porte-parole de l’institution électorale a minimisé les révélations faites par les anciens commissaires de police réfugiés en République Dominicaine. Ces commissaires ont déclaré au journal dominicain « El Siglo’ que des officiers de la Police Nationale d’Haïti (PNH) avaient pris part à des opérations de fraudes lors des législatives du 21 mai pour le compte de la Fanmi Lavalas.’ Le CEP n’entend pas revenir sur les contestations produites  » s’est contenté de déclarer le porte-parole du Conseil, Samuel Louis-Jean, soutenant que le processus électoral avance vers la présidentielle et les sénatoriales partielles du 26 novembre.

Publicité