Des milliers de nouveaux déplacés de Solino

283

Des milliers de résidents de Solino , de Nazon et de Poste Marchand ont fui leurs quartiers au cours des derniers jours en raison de l’offensive des gangs de Bel Air et de Delmas 2.
Ces citoyens se sont réfugiés dans des quartiers limitrophes et dans des aires publiques.


Les déplacés, regroupés au carrefour de la route de l’aéroport, ont été pourchassés par des bandits venus du bas de Delmas.
Les bandits ont pillé et incendié des maisons abandonnées par les résidents.


Une jeune femme explique qu’elle a dû fuir sans pouvoir rien emporté.
Les déplacés de ces quartiers défavorisés ne bénéficient de l’appui d’aucun organisme public. Ils lancent des appels à l’aide humanitaire et le rétablissement du climat sécuritaire indispensable pour un retour dans leurs quartiers.


Entre temps des résidents de Solino ont organisé une résistance. Des véhicules ont été utilisés pour bloquer l’accès à ce quartier. Des policiers et des citoyens ont mis en place un dispositif pour bloquer l’offensive des bandits lourdement armés.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité