Des parlementaires ACP-UE en mission d’information en Haiti

225

Une délégation de parlementaires des pays Afrique Caraïbe Pacifique (ACP) et de l’Union Européenne (UE) est arrivée , le lundi 3 février 2003 , dans la capitale haitienne pour une visite d’information de quarante-huit (48) heures . Cette mission est venue évaluer la situation dans le pays en s’entretenant avec les secteurs clés de la vie nationale au moment où l’UE décide de maintenir le gel de son aide à Haiti en attendant une résolution pacifique de la crise . La représentante de l’Union Européenne , Mme Glenys Kinnock souhaite connaitre davantage Haiti à l’occasion de ce séjour . « Nous espérons apprendre davantage à propos de la situation en Haiti . Voilà pourquoi nous allons visiter des endroits comme l’Hôpital Général et d’autres endroits pour avoir une idée des difficultés économiques rencontrées par Haiti « , déclare Mme Kinnock tout en rappelant que l’UE travaille dans la lutte contre la pauvreté . Pour sa part,le représentant des pays ACP , Youssouf Moussa Dowaleh, donne la garantie que son groupe continuera à maintenir la pression sur l’UE en vue de la reprise de l’aide. Durant sa visite, la délégation qui doit être reçu ce mardi 4 février par le premier ministre , Yvon Neptune, et le ministre des affaires étrangères,Joseph Philippe Antonio, prévoit de s’entretenir avec la Société Civile et l’Opposition . Le sénateur Lavalas Prince Pierre Sonson déclare tabler sur la reprise de l’asssistance de l’UE suite à cette mission d’information de parlementaires des pays ACP-UE . A noter que cette mission de parlementaires ACP-UE après Haiti doit se rendre à la Jamaïque et à Sainte Lucie . L’Union Européenne a gelé environ 50 millions d’euros destinés à Haiti suite aux législatives contestées du 21 mai 2000 remportées par la parti au pouvoir , Fanmi Lavalas .

Publicité