Le ministre de l’éducation nationale en faveur d’un dialogue national pour résoudre les problèmes du système éducatif

290

Le ministre de l’Education Nationale , Mme Marie Carmelle Paul Austin, fixe sa position après les trois (3) jours de grève des syndicats d’enseignants . Dans une lettre ouverte , elle s’adresse à tous les enseignants en vue d’un débat public sur l’éducation . Tout en condamnant les grèves des syndicats , qu’elle qualifie d’inopportunes , Mme Austin dit attendre les réactions des enseignants pour renouer le dialogue. En guise de réaction au mouvement des enseignants syndiqués , la ministre porte la question sur un autre terrain . Mme Marie Carmelle Paul Austin cherche à obtenir le point de vue de l’ensemble du corps enseignant en l’invitant à dialoguer sur le mouvement revendicatif en vue d’un nouvel élan qui serait, dit-elle, marqué de pragmatisme et de sens de l’éthique . Dans cette correspondance, la ministre écarte toute rencontre particulière et veut élargir le cadre du débat pour trouver une solution à la crise . En ce sens, la ministre Austin désapprouve les grèves du secteur syndical qui affectent , selon elle , la qualité de l’éducation . En résumé, Mme Austin tente d’attirer l’attention du corps professoral sur l’ensembe des dix (10) propositions qu’elle avait formulées lors des négociations avec les syndicats , le 15 janvier dernier . Des propositions , précise-t-elle , qui pourraient constituer le thème d’un accord baptisé “ contrat 2004 pour une nouvelle école haitienne ». Les syndicats d’enseignants se déclarent prêts à reprendre les négociations avec le ministre de l’éducation sur le cahier des charges présentées par la communauté des professeurs autour de meilleures conditions de travail et de la baisse des prix à la pompe . Les responsables syndicaux précisent qu’ils comptent passer à une nouvelle phase dans leur mouvement le 10 février si la ministre ne répond pas à leur appel . Depuis son entrée en fonction en décembre 2002 , Marie Carmelle Austin a rencontré en deux (2) occasions les syndicats d’enseignants . Ces entretiens n’ont débouché sur aucune entente .

Publicité