Des prisoniers affamés se sont mutinés

250

De nombreux détenus du Pénitencier National ont pris part hier à une mutinerie pour protester contre la détérioration de leur condition de vie.
La responsable de Fondation Jé Kleré (FJKL) , Mme Marie Yolaine Gilles, confie que cette mutinerie était prévisible étant donné les souffrances endurées par les prisonniers au cours des 5 derniers jours.


Les détenus n’ont pas reçu de ration alimentaire, Ils n’ont pas été autorisés à prendre leur douche. De plus une odeur nausée abonde se dégage de ce centre carcéral puisque les matières fécales n’ont pas été vidangées.


Selon le FJKL les agents pénitentiaires entretiennent et tirent profit de cette situation.
Certains détenus dépensent jusqu’à 350 gourdes par jour pour acheter de la nourriture. D’autres dépenses additionnelles sont nécessaires pour acheter de l’eau.


Redoutant des détournement de fonds le FJKL exige une enquête afin de faire la lumière sur l’utilisation des ressources allouées pour la nourriture des prisonniers.
Mme Gilles révèle que dans plusieurs centres carceraux les détenus sont nourris grâce à l’assistance de certaines congrégations religieuses.

LLM / radio Métropole Haïti