Formation du CEP: le Pouvoir est satisfait de l’attitude de la Société Civile mais courtise toujours l’Opposition

183

Le chef de Cabinet Particulier du Président Aristide , Jean Claude Desgranges , félicite les cinq (5) organisations de la Société Civile qui ont désigné leurs représentants au Conseil Electoral Provisoire (CEP). Dans une intervention sur Radio Métropole dans la soirée du mardi 19 novembre 2002 , M. Desgranges a précisé que le régime Lavalas travaillait à mettre en oeuvre les points soulevés par la Société Civile pour lancer véritablement la machine électorale à savoir justice et réparations pour l’Opposition victime , le 17 décembre 2001. Le chef de cabinet de la Présidence qui a dû reporter une conférence de presse sur la composition du CEP, insiste une fois de plus sur la participation de la Convergence Démocratique au Conseil Electoral. M. Desgranges rappelle que la principale coalition de l’Opposition était partie prenante des négociations qui ont conduit à l’élaboration de la formule actuelle du CEP en juillet 2001 . Pour sa part , la Convergence Démocratique forte de l’appui massif reçu le 17 novembre dernier dans le Nord maintien son refus d’aller aux élections avec la présence au Palais National de Jean Bertrand Aristide . Dans le même temps , l’Opposition dit prendre acte de la désignation des noms de représentants de la Société Civile au CEP. Toutefois , la Convergence par la voix de Micha Gaillard , salue les points communiqués par les secteurs de la Société Civile pour rendre effectifs leur participation au Conseil . La principale coalition de l’Opposition précise qu’elle ne souhaite engager aucune polémique avec la Société Civile en réclamant le départ du régime Lavalas . De son côté, le responsable de l’Initiative de la Société Civile (ISC) , Rosny Desroches , supporte la décision des Eglises , du Patronat et du secteur des droits humains de prendre part au CEP et exprime son désaccord avec l’approche de l’Opposition dans la conjoncture actuelle .Invité au Journal du Matin de Radio Métropole de ce mercredi 20 novembre , M. Desroches a soutenu que les opposants au régime Lavalas doivent encore réfléchir et comprendre que la norme dans la région aujourd’hui veut que l’alternative vienne à travers des élections . Interrogé sur la date de la formation du CEP , le dirigeant de l’ISC estime que la composition du CEP pourrait intervenir à la fin de ce mois de novembre ou au début de décembre .

Publicité