Frandley Denis Julien : Il faut nettoyer les écuries d’Augias

338

L’arrestation de deux protagonistes importants de l’assassinat du président Jovenel Moïse ces derniers jours démontre que l’enquête avance même si les autorités haïtiennes n’y sont pas pour beaucoup.

Pour l’avocat Frandley Denis Julien qui réside aux Etats unis la compétence de la justice américaine dans le cadre de ce dossier est évidente : « A partir du moment ou le complot contre le président a été fomenté ou financé depuis les Etats unis, la justice américaine est compétente. »  

Mais il s’interroge également sur le silence des autorités haïtiennes alors que les arrestations se multiplient à l’étranger et que les suspicions s’ajoutent aux suspicions : « Si l’action de la justice américaine permet d’en finir avec le petit monde politico mafieux qui s’est installé dans le pays depuis des années, c’est une bonne chose. Il faut nettoyer les écuries d’Augias. »

L’arrestation de Rodolphe Jaar en République Dominicaine, lui donne encore davantage de raison d’espérer : « C’est un membre influent du secteur mafieux en Haïti. Ses révélations vont permettre de remonter jusqu’aux auteurs intellectuels du crime. »

Frandley Denis Julien n’écarte aucune piste et s’étonne de l’omniprésence de la DEA à toutes les étapes du crime. Présence qu’il juge troublante.

AL/Radio Métropole