Guerre féroce entre les gangs à Martissant

410

Le quartier de Martissant présente plus que jamais un aspect apocalyptique. Les affrontements se sont intensifiés entre les gangs de Grand Ravine et Ti Bois. Il y aurait de nombreuses victimes dans les deux camps


Aucune statistique n’est disponible sur l’ampleur des pertes.
Des riverains expliquent que de nombreux bandits ont été tués dans des ruelles ou des maisons. Des cadavres sont dévorés par des chiens et d’autres sont sont en putréfaction.


Les habitants raportent que certains bandits ne peuvent être tués par des projectiles, ce sont des bandits dénommés ‘ à peau’. Lorsqu’ils sont capturés ils sont décapités et brûlés.


Lors des violents affrontements de ces dernières 48 heures un des adjoints du chef de gang, Ti Lapli, a été tué.
Des informations font état d’une avancée de Ti Bois qui aurait récupéré des territoires jusqu’à Martissant 17.


Jusqu’à ce matin des tirs d’armes de guerre étaient entendus dans les mornes de Carrefour. Toutefois les détonations étaient moins intenses que lors des journées précédentes.


La circulation automobile était impossible sur le boulevard Jean Jacques Dessalines. De nombreux habitants de Carrefour sont bloqués à Port-au-Prince depuis le lundi 14 novembre 2022.

LLM / radio Métropole Haïti