Haïti est dans une situation d’urgence confie un spécialiste

165

Le spécialiste en relation internationale,  M. Pierre Antoine Louis,  regrette le refus du gouvernement américain de déployer des troupes avant l’arrivée de la mission multinationale . La situation est pire qu’en 2004, commente M.  Louis insistant sur l’urgence de protéger les infrastructures aeroportuaires et portuaires. 
Ces infrastructures doivent être disponibles pour faciliter le déploiement de la mission,  a laissé entendre cet ancien marine. Considérant que les forces de sécurité publique sont dépassées, M. Louis estime qu’il revient aux forces de défense de supporter l’effort des policiers.
Il déplore l’incapacité des FADH, affaiblies par le manque de matériels et d’équipements, à défendre l’etat face à une menace interne.
Toutefois il juge qu’il revient premièrement aux élites haitiennes de s’organiser pour assurer la sécurité de leur nation.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité