Incertitude après un nouvel échec des négociations 

1031

Après l’échec du troisième round des négociations les acteurs politiques haïtiens entrent dans une phase d’expectative. La semaine écoulée n’a pas permis d’avancer, l’opposition ayant choisi de bloquer les discussions sur la démission du Premier Ministre.

Le chef de file du parti EDE, M. Claude Joseph, laisse entendre qu’il n’y a d’autres points à l’ordre du jour que la démission du Chef de l’exécutif.

De son côté le Premier Ministre M. Ariel Henry, est disposé à discuter autour des intérêts supérieurs de la nation. 

On peut demander ma démission la réalité est autre chose. 

Nous espérons un dépassement pour se concentrer sur les intérêts réels de la nation, a martelé le Premier Ministre Haïtien M. Ariel Henry, qui semble faire peu de cas des revendications de l’opposition.

Alors que les négociations en présentiel n’ont rien donné, les protagonistes devraient, en virtuel, reprendre les discussions à partir du 12 septembre 2023.

La Caricom continuera à appuyer le processus espérant un sursaut avant la réunion du conseil de sécurité sur l’envoi éventuel d’une force internationale en Haïti. radio Métropole Haïti 

Publicité